N°2-Yagma.gif

Facebook Twitter YouTube

Association Chaine de l’espoir : Retour à la maison pour 3 enfants opérés du cœur

La scène est simplement émouvante dans le salon ministériel de l’aéroport international de Ouagadougou ce lundi 22 juin 2020. Après 4 mois de séjour en France, la petite Somé, 9 ans retrouve son père… La joie est visible sur le visage des parents des trois fillettes ( Laure âgée de 4 ans, Ca-Lawniti, 9 ans et Oumoul,11 ans), qui ne souffrent plus de cardiopathies. Le miracle s’est produit grâce à Dr Evariste Dabiré et à l’association française « la Chaine de l’espoir » qui ont tout mis en œuvre à Ouaga et en France pour que les trois enfants subissent une chirurgie réparatrice du cœur.

L’aventure dure depuis 2002 où pour la première fois, un enfant burkinabè quitte le Burkina pour aller en France pour une opération grâce à cette association. Depuis 121 enfants ont bénéficié gratuitement des soins de cette association caritative qui s’appuie également sur des familles d’accueil. Selon le Dr Evariste Dabiré, fondateur de la clinique du Bois et représentant de l’association au Burkina, l’ambition est désormais de pouvoir réaliser des opérations à cœur ouvert au Burkina avec une équipe de cardio-chirurgie formée sur place par la Chaine de l’espoir. En attendant, 8 enfants ont subi avec succès des opérations à cœur fermé avec cette même équipe dirigée par le Dr Adama Sawadogo.

Au-delà des opérations cardiaques, la chaine de l’espoir a ajouté depuis 2014, une autre flèche à son carquois. En effet, depuis 2014, ce combat pour le bien-être des enfants s’est élargi à travers des opérations  de chirurgie maxillo-faciale à travers des missions opératoires dirigées par le Pr Narcisse Zoetyenga. Les enfants souffrant de noma et d’autres maladies sont recrutés à travers des associations.

En 2018, l’AFD a financé un projet de prévention et de prise en charge des enfants souffrant du noma et de pathologies maxillo-faciales. Ce projet , qui couvre les régions du Nord, du Centre- Nord et de la Boucle du Mouhoun,  a permis de prendre en charge plus de 200 enfants.

Il faut souligner que les trois enfants sont venus dans le même avion qu’un groupe de commissaires européens conduisant une opération humanitaire. ( ils devraient faire un don de matériels et repartir sur Bruxelles dans l’après midi de ce 22 juin 2020)

En perspective

Dans le cadre de la lutte contre la COVID-19, la Chaine de l’espoir procédera bientôt à la remise de matériels et consommables médicaux (dont des respirateurs) à l’hôpital de Tingandogo.

 Bruno Tarpaga

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.